C’est décidé : ce sera … un roulé à l’abricot !

Je vous en avais parlé l’autre jour dans mon dernier article « Cuisine », nous étions invités dimanche midi dans de la famille à chéri et comme bien souvent, je me propose volontiers de m’occuper du dessert 🙂

Etant en fin de grossesse actuellement et surtout en cette saison estivale, il me fallait trouver une idée pas trop « calorique » … et chéri n’avait pas plus d’idée que moi encore la veille au soir !

Après des petites recherches sur Marmiton & Co, je me suis dit : « Pourquoi pas un gâteau roulé ? » (je n’avais pas envie de me casser la tête à faire une présentation « individuelle » comme des tiramisus et autres, je l’avoue ;-))

C’est vrai que le biscuit roulé, j’en fais depuis quelques années pour les bûches du réveillon de Noël et que ça commence à bien se passer, sans compter le fait que j’étais tentée d’en faire un il y a quelques semaines au Nutella pour mon P’tit Bout qui est gourmand puis par flemme, vous savez comment ça se passe …

D’ailleurs pour la petite « anecdote » (oui j’aime bien en raconter et j’espère que ça ne vous dérange pas ?) : ma grand-mère paternelle était bonne cuisinière et il y avait souvent un gâteau roulé lorsque l’on y passait. J’aurai tellement aimé apprendre à ses côtés ses « astuces » et je pense d’ailleurs qu’inconsciemment, je fais tout ça pour elle aujourd’hui,  car son décès alors que je n’avais que 10 ans m’a beaucoup marqué … Alors bien sûr, la première fois que j’ai tenté une bûche, j’ai pensé très fort à elle et tremblais comme une feuille pour le rouler, comme si elle me « regardait »!

Bref, revenons-en à la recette du jour si vous le voulez bien …  J’ai donc cherché une recette de base sur Marmiton et ne regrette pas d’être tombée sur celle-là :

Gâteau roulé confiture Marmiton

Pour les ingrédients :

  • 4 œufs
  • 125 g de sucre
  • 125 g de farine
  • 1 cuillère à café de levure
  • 1 pot de confiture
  • Sucre glace pour décoration (facultatif)

Et pour les instructions, c’est vraiment tout simple : n’oubliez pas de lancer votre préchauffage du four à 210°C à chaleur tournante pendant la préparation de la pâte.

On commence d’abord par séparer les blancs des jaunes d’œufs.

On mélange les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis on ajoute doucement la farine et la levure.

Enfin, on termine par incorporer tout doucement en soulevant la masse les blancs d’œufs montés en neige : on doit obtenir une pâte assez mousseuse.

Il ne nous reste plus qu’à l’étaler sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé pour simplifier l’étape de « mise en forme » du biscuit et d’enfourner pour 10 mn.

biscuit roulé avant cuisson

Pour une fois, j’ai laissé juste 10 mn à 210°C car le biscuit était bien coloré et légèrement « gonflé » donc pas de doute sur la cuisson …

biscuit roulé cuit

Ensuite, vient l’étape la plus « délicate » et redoutée : le fameux « roulage du biscuit » ! Dès la sortie du four, il convient de déposer un linge humide sur le biscuit cuit et ensuite de le retourner rapidement pour pouvoir le « rouler à chaud » à l’aide de ce torchon et lui faire prendre sa forme roulée.

biscuit roulé

On le laisse ainsi « ficelé » quelques minutes (certaines recettes disent carrément de le laisser refroidir ainsi …) puis on peut le dérouler de nouveau afin d’étaler sur toute la surface ce que l’on désire comme « garniture » : aujourd’hui, c’était donc de la confiture d’abricot que j’ai étalé en couche assez fine mais ça marche avec tout ce que vous souhaitez bien sûr : chocolat / Nutella (pour les plus gourmands(-es) d’entre nous 😉 / crème de marrons (comme pour ma bûche de Noël …)

Ensuite, on peut rouler de nouveau le biscuit ainsi fourré et le dresser sur un plat de service avant de le mettre au frigo afin qu’il « tienne bien ».

roulé abricot

Et à la dégustation, ça donne quoi ?

Eh bien il a eu l’air d’être apprécié et c’est vrai que ça passe bien en cette saison car le biscuit était « léger » et pas trop sucré.

La confiture d’abricot était étalée finement (peut-être trop ? mais comme ça a tendance à déborder quand on roule le gâteau roulé, j’ai préféré faire attention …) mais j’avais apporté le reste du pot pour les plus gourmands, si besoin 😉

Quant à P’tit bout (qui a pris part avec grand plaisir à la dégustation de sa petite tranche, vous vous en douterez …), c’était très facile pour lui de le manger « à la main » et il en aurait bien repris encore, ce coquinou 😉

Bref, à refaire sans hésitation car la recette est vraiment bien « dosée » et le temps de cuisson est pile poil ce qui correspond (attention tout de même à VOTRE four car la réussite de nos recettes varient  beaucoup en fonction de notre propre matériel et il convient souvent de les adapter :-)) 

En tout cas, je n’hésiterai pas à adopter de nouveau un gâteau roulé en guise de dessert tout au long de l’année, et plus seulement pour faire ma « bûche » pour les fêtes, c’est certain ! ! !  

Je vais rajouter prochainement une rubrique « Diversification Alimentaire » pour vous faire part de petites recettes testées et approuvées pour nos p’tits bouts …

Et vous ? Quelles recettes de biscuits roulés vous intéresserez ? Quels sont vos « préférées » pour vous / pour vos enfants ? N’hésitez pas à partager vos idées de « fourrage » en commentaires ! 

A très vite pour une petite recette « estivale » de diversification (que j’ai refaite hier avec plaisir pour P’tit bout parce que ça fait du bien de régresser un peu parfois non ? 😉 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s